Le vaccin COVID de Pfizer n’a pas été testé pour arrêter la transmission du virus avant son arrivée sur le marché. 

Déclaration du député au Parlement européen Robert Ross (Pays-Bas),

à la suite de l’audition au Parlement des responsables de Pfizer, le 11 octobre 2022.

   « C’est ce que nous ont dit le premier ministre et le ministre de la Santé néerlandais : “Vous ne vous faites pas vacciner uniquement pour vous-même, mais aussi pour les autres. Vous le faites pour l’ensemble de la société”. »

   C’est ce qu’ils ont dit.

   Aujourd’hui [le 11 octobre 2022], cela s’est avéré complétement absurde.

   « Lors de son introduction, le vaccin n’avait jamais été testé pour arrêter la transmission du virus. »

   « Lors d’une audition sur le Covid au Parlement européen, l’une des directrices de Pfizer m’a avoué : “Lors de son introduction, le vaccin n’avait jamais été testé pour arrêter la transmission du virus”. 

   Cela supprime toute la base juridique du passeport COVID. Le passeport COVID qui a conduit à une discrimination institutionnelle massive, étant donné que des personnes ont perdu l’accès à des aspects essentiels de la société.

   Je trouve cela choquant, criminel même ! »

L’échange entre Robert Roos, député au Parlement européen et Janine Small, dirigeante de Pfizer :

Robert Roos

Vice-président du Groupe des Conservateurs et Réformistes européens au Parlement européen

Janine Small (Pfizer)

Janine Small est la présidente régionale de « Pfizer Vaccines » pour les marchés développés internationaux (IDM). L’un des rôles de Small est « d’éduquer les gens sur la valeur de la vaccination tout au long de la vie ». Elle a rejoint Pfizer en 1988 comme représentante médicale. Elle a été responsable marketing au Royaume-Uni, responsable pays dans les pays d’Europe de l’Est jusqu’à présidente régionale de Pfizer Essential Health (PEH) en Asie-Pacifique et plus tard en Europe. Elle a travaillé sur plusieurs marchés : la Slovaquie, la Pologne, la Russie, l’Italie et le Japon.

   Robert Roos

   « J’ai une brève question pour vos madame Small, pour laquelle j’aimerais recevoir une réponse claire, et je vais parler en anglais pour qu’il n’y ait pas de malentendus : Le vaccin COVID de Pfizer a-t-il été testé pour arrêter la transmission du virus avant son arrivée sur le marché ? Si ce n’est pas le cas, veuillez le dire clairement. Si c’est le cas, êtes-vous prête à partager ces données avec ce comité ? Et je veux vraiment une réponse directe : oui ou non, et je suis impatient de l’avoir. Merci beaucoup. »

   Janine Small (Pfizer)

   « Savions-nous ce qu’il en était de l’immunisation bloquante avant son entrée sur le marché ? Non… Vous savez, nous devions vraiment avancer à la vitesse de la science pour vraiment comprendre ce qui se passe sur le marché. »

   Commentaire de Robert Roos

   « C’est scandaleux. Des millions de personnes dans le monde se sont senties obligées de se faire vacciner sur la base du mythe selon lequel vous le faites pour les autres. Cela s’est avéré être un vulgaire mensonge.

   Il faut que cela soit divulgué… »

liens pour la vidéo de cette déclaration :

video de cette déclaration de Robert Roos depuis Twitter

https://www.facebook.com/gerardfoucher/videos/679849793195715

autre article de la presse espagnole :

Covid nunca fue testada para frenar la transmisión del virus antes de salir al mercado

Autre déclaration à la presse de Jean Lassalle, ancien député français

La décapante interview de Jean Lassalle par la directrice du bureau français de « New Tang Dynasty Television », la très brillante Ying Huang

Ying Huang

Ying Huang est, depuis douze ans, la très remarquée, car remarquable, directrice du bureau français de New Tang Dynasty Television (NTDT), la plus grande chaîne internationale de télévision émettant en langue chinoise sans l’autorisation du régime de Pékin. Créée en 2001, son siège social est à New York.

extraits de l’entretien :

« Maintenant, tout est fait pour saboter et détruire tous les fondements de nos civilisations, et de la mienne en particulier [il parle très vraisemblablement de la civilisation chinoise et de la civilisation française]. »

   « Mais je ne savais pas non plus que monsieur Macron n’était pas vacciné… »

   « Moi, je n’ai pas eu le Covid, j’ai eu le vaccin Johnson qui a failli me tuer. Il m’a déformé le cœur. J’ai eu 4 opérations depuis le 3 janvier de cette année [3 janvier 2022]. »

   « J’ai failli en mourir… Ah, oui, je n’ai pas eu le Covid ».

   À la question de Ying Huang « Pourquoi vous êtes-vous vacciné, pourquoi avoir pris ce risque ? », Jean Lassalle répond :

   « Parce que j’étais député, je ne voulais pas donner le sentiment que je n’accomplissais pas mon travail. Mais je ne savais pas non plus que monsieur Macron n’était pas vacciné. Je ne savais pas non plus que la plupart des membres du gouvernement ne l’étaient pas. Et je ne savais pas qu’un nombre important de mes collègues députés ne l’étaient pas non plus.

  « Moi, je voulais donner l’exemple, mais j’ai dit « surtout ne copiez pas sur moi », c’était l’époque où monsieur Macron, Boris Johnson et le président de la Russie, Poutine, simulaient une injection pour pousser tout le monde à se faire vacciner. »

   « Mais les médecins me l’ont dit, ils ne peuvent pas le dire, sinon ils sont fichus… »

   « Mais j’ai dit que je ne le faisais pas pour cela, je l’ai fait, car j’étais un peu connu et que vous allez pouvoir observer ce que je deviens.

  « Si je vis, si je suis très bien, vous vous direz « Bon, c’est bien » ; si je meurs ou si je tombe malade, vous vous direz « Ce n’est pas bien ».

  « Et je suis tombé malade, et je l’ai dit pendant la campagne électorale [de l’élection présidentielle française de 2022], mais personne n’a écouté ».

   « Mais on voulait me faire taire quand je disais cela. »

   « J’ai failli en mourir… Ah, oui, je n’ai pas eu le Covid ».

   À la question de Ying Huang « Votre cas est reconnu par les médecins ? », Jean Lassalle répond :

   « Pas du tout. Mais les médecins me l’ont dit, ils ne peuvent pas le dire, sinon ils sont fichus […] On a suspendu je ne sais combien de centaines de médecins qui ne partageaient pas leur point de vue, des milliers d’infirmières, alors que nous en manquons tant. Des dizaines de milliers d’aides-soignantes. Nous avons dévasté tout le corps soignant, bienveillant, médical de notre pays. »

   « Sans lesquels nous ne sommes plus rien… »

Autre témoignage

Autre réaction d’un parlementaire européen :

Pfizer doit nous rembourser

et L’UE doit arrêter les contrats pour ce faux vaccin Covid-19.

Commentaires :

« Sans lesquels ne nous se sommes plus rien », et sans lesquels le « corps soignant, bienveillant, médical » se transforme en monstruosité au service des pires saloperies, comme ce fut le cas dans l’Allemagne nazie, comme ce fut le cas en URSS et comme ce fut le cas en France, en 2020 où ils ont euthanasié les personnes âgées dans les Ehpad…

   Entre 25 et 35 000 personnes âgées assassinées en moins de deux mois dans les Ehpad en 2020… Alors qu’à l’Ehpad Le Castel Blanc de Masevaux-Niederbruck dans la vallée de la Doller, en mai 2020 trois résidents sont décédés du Covid depuis le début de l’épidémie. C’est peu au regard d’autres établissements. Une des raisons pourrait en être le traitement par anticoagulants prescrit par le médecin gériatre.

   Qui était à la manœuvre ? Qui a enfermé dans leur chambre les personnes âgées sans le moindre soin et en les laissant mourir de faim et de soif ?

   Le « corps soignant, bienveillant, médical de notre pays » si cher à Jean Lassalle ?

Des chercheurs et médecins ont dit dès la début que Pfizer n’avait pas de vaccin certifié et qu’il ne vendait qu’un essai biologique pour améliorer l’ARM messager à travers un test mondial sans aucune garantie scientifique de succès. Cette manipulation pour renflouer sa situation financière est aujourd’hui un scandale politique majeur dont les sanctions vont venir.

Prenons le cas de l’Union Européenne. Bien que les contrats entre la Commission Européenne et Pfizer soient secrets, la dose aurait été négociée entre 15,50 € et 22 €. En multipliant 4,5 milliards de doses par 15,5 €, on obtient la pharaonique somme de 69,750 milliards d’euros.

   Cette somme aurait été versée à Pfizer pour l’achat de prétendus vaccins à ARNm que l’industrie pharmaceutique vétérinaire a renoncé à produire, car les injections de ces prétendus vaccins à ARNm faisaient mourir les animaux, en particulier les chats chez qui elles déclenchaient des cancers fulgurants…

Ce que ces résistants ont dit dès le départ de ce scandale Covid-19, correspond à cette réponse obtenue ces derniers jours et présentée dans cette vidéo : Pfizer comme d’autres laboratoires avaient cette technologie ARN messager à l’étude depuis les années 1960 mais ils n’avaient pas réussi à obtenir un véritable succès pour prévenir et soigner au moins une maladie.

Ces firmes pharmaceutiques ont utilisé l’occasion de ce virus pour essayer de progresser et cette porte parole de Pfizer admet aujourd’hui, qu’une fois encore, cette technologie n’a pas apporté les résultats escomptés et que légalement, elle ne devait pas être utilisée comme un vaccin.

Sauf que l’ARN messager a été introduit chez les vaccinés et que leur sang a été modifié, que des effets secondaires ont eu lieu avec des milliers de morts et que les perspectives médicales pour les vaccinés ne sont pas bonnes et restent alarmantes.

Sauf que les élites politiciennes qui suivent l’Agenda 2030 tout comme elles suivent les volontés des banquiers anglo-saxons et JP Morgan qui en 2010 a réclamé des pouvoirs forts en Europe pour que les citoyens se soumettent aux politiques néo libérales, ont utilisé aussi cette occasion pour imposer des mesures sanitaires discriminatoires sans aucun fondement scientifique et devenues de fait aujourd’hui illégales et fascistes.

Les élites du gouvernement mondial anglo-saxon ont pour objectif la fin des états et l’élimination des politiciens de la démocratie représentative qu’ils ne veulent plus payer.

Cette déclaration est le commencement du lâchage des politiciens qui ont fait tant “d’efforts” pour se soumettre à ce conformisme de l’agenda 2030 et ses fausses solutions, comme ce prétendu vaccin qui pour Pfizer n’a jamais existé puisque ce n’a été qu’un test mondial pour une technologie qui ne fonctionne toujours pas et ne fonctionnera jamais selon des scientifiques qui le disent depuis 1960.

Mais le conflit en Ukraine, l’interdiction d’utiliser le gaz russe, la pénurie d’énergie, la menace d”avoir froid cet hiver, tous ces évènements provoqués par la folie des dirigeants politiques de tous bords, nous conduisent vers un monde où les coupables ne sont plus jugés vu qu’ils s’auto amnistient avec leur cynisme appris durant leur formation d’auxiliaires et de collaborateurs du gouvernement mondial anglo-saxon puritain.

Ils ont fait du fric, réussi le test mondial de soumission sociale, renforcé le conformisme et la mise à l’écart de la minorité active qui a combattu ces mesures scandaleuses.

Nous, de notre côté, nous avons le devoir impérieux de les chasser, les virer puisque les élites anglo-saxonnes n’en veulent plus dans leur gouvernement mondial et commencent à s’en débarrasser . Nous devons utiliser notre capacité à développer notre contre-pouvoir pour abandonner ces systèmes de pouvoir capitaliste et théocratique, militaire et policier qui sévissent parmi notre village planétaire.

Ce qui se traduit par la remise en place de notre Résistance avec nos Forces Françaises de l’Intérieur, notre Armée Secrète et notre Comité de Résistance Nationale pour préparer nos Villes libres, notre Monnaie pleine et les institutions de Nos Réseaux de Vie politique, économique, sociale, culturelle.

Poursuivre la lecture

cellules covid Nouveau

L’enquête autour des origines du COVID 19

27 septembre 2021

Nous reprenons ici nos contributions et les articles que nous retenons sur Facebook (FB) pour nos lecteurs. source: de nouvelles révélations sur les recherches au laboratoire de Wuhan Document, 27.09.2021, Covid-19 : source: https://www.laselectiondujour.com/index.php?id=148669&lsdj=334680&origine=FA-NL-PLAN-INS-CFAoct1201B C’était en mars 2018, soit 18 mois avant le début de la pandémie dont l’origine demeure un mystère. Des chercheurs chinois […]

David Graeber, professeur d'anthroplogie à l'université de Yale Nouveau

David Graeber : la bureaucratie permet au capitalisme de s’enrichir sans fin

14 mars 2022

Lors de la présentation de son dernier livre en France : Bureaucratie, l’auteur multiplie les interviewsqui ont le don de nous interpeller par le niveau d‘imprécision et de confusion de l’analyse présentée. D’oùnos réponses sur quelques points que nous avons retenus. Extrait de l’interview accordé à Libération le 16 octobre 2015 Arrêtons avec l’idée qu’il […]

Contrôle du statut vaccinal à l'entrée de la 72e Berlinale, à Berlin, la capitale allemande, le 11 février 2022 Nouveau

Covid : L’Allemagne a trouvé son Eduard Schneeten

14 mars 2022

Publié le 21/10/2021 à 10:56 par France Soir.Auteur(s): Moufid Azmaïesh, pour FranceSoir Obliger la population mondiale à se soumettre au dictat d’intérêts privés sous prétexte de “santé publique. Le 22 septembre, Langemann Medien publiait sur sa chaîne YouTube un entretien – visionné à ce jour près de 500 000 fois – avec un jeune mathématicien […]