La neige tombe

Elle tombe pareille au rêve qui m’emporte
Tranquillement tout en suivant la feuille morte

La montagne déjà s’en poudre avec éclat
Aux toits elle apparaît un peu plus chaque fois
Naturellement tous sont dedans et au chaud
Et les enfants sont seuls derrière les carreaux
Ils imaginent certainement le bonheur
Glissent déjà au milieu de cette douceur
Emplie d’une fraîcheur vive blanche agréable
Tout est blanc mais la nuit couvre cette merveille
On dirait que cela est mal insupportable
Maudit. Trop de blancheur nous laisse sans sommeil
Blesse nos yeux habitués à la grisaille
Exil d’un ciel sans espoir où la vie se raille.

Poursuivre la lecture

Nouveau

Verlaine et le voyant des Ariettes oubliées

28 février 2022

Le 10 juillet, Verlaine met la main dans la poche où il y a son revolver. Il est condamné à…

Nouveau

Rimbaud : les illuminations

28 février 2022

Rimbaud dans ses premiers poèmes reste proche de la poésie parnassienne et officielle, adoptant une forme classique malgré la nature…

Peinture Grotte Nouveau

Principes poétiques

21 mars 2022

Les vains efforts d’une quête incertaineLa lumière d’une idée lointaineFugitives traces de ce malheurQui nous tenaille et opprime nos cœursLes mots me trahissent mon cœur s’en vaUne aigreur racle le fond de ma gorgePrémices de mon bienveillant trépasAvec le relent fermenté de l’orgeLes pas lourds des destinées m’aveuglentJe n’ose pas croire à tant de pitiéA […]