D'ÉLEUSIS A DENDÉRAH, L'ÉVOLUTION INTERDITE

PRÉSENTATION DU LIVRE

page entière

 THÈME 

Le thème porte sur le cheminement spirituel jusqu'à l'illumination, la rencontre avec le surnaturel puis l'évolution humaine de l'initié. C'est le chemin de l'involution puis de l'évolution décrit par les maîtres spirituels d'Asie tout comme les poètes.

 Un exemple à travers cette pensée de Rama Krishna: " Il y a involution et évolution ! C'est un chemin qu'il faut faire une fois en arrière et une fois en avant. Vous retournez en arrière vers l'Être supérieur et votre personnalité se fond dans la sienne; c'est le samadhi. Puis vous revenez sur vos pas avec cette personnalité accrue pour retrouver votre " moi" ! Vous découvrirez alors que vous, comme le monde, êtes issu   de cet Être supérieur et que Dieu, homme et nature sont les visages différents d'une seule réalité ".

 Pierre, un poète qui a achevé son involution mais qui n'a pas débuté réellement son évolution rencontre une jeune femme, Laurie, qui recherche elle aussi son initiation. Il a retenu la leçon de James Joyce : " pour un écrivain, il n'y a que trois solutions : le silence, l'exil ou la ruse ". A 35 ans, il en a assez du silence qu'il s'est imposé et cherche plutôt une autre voie pour continuer son travail poétique. Au sein d'un groupe d'amis, le poète va pouvoir ruser, agir en douce, afin de parvenir à ses fins. Il va ainsi refuser la solution de l'exil telle qu'adoptée par Hermann Hesse à Montagnola, dont il est question dans ce livre, et par d'autres auteurs, poètes.

 Ensemble, parmi leur groupe d'amis, ils vont trouver la triple initiation aux mondes terrestre, supérieur et double et réaliser leur transfiguration. Reste le problème fondamental : que faire de cette initiation ? Comment mener une évolution humaine et sociale en restant debout, fidèle à ce qui spontanément a voulu surgir en nous ? Le poète sait que le dialogue de l'âme pour l'âme transforme radicalement la vie. Ensemble avec leurs amis, les héros vont donc changer la vie et la société autour d'eux. Ils vont utiliser leur savoir pour fonder un mouvement politique, économique et social de nature à répondre aux besoins de relations humaines et aux besoins économiques. Cheminements spirituel et politique, économique et social convergent avec lucidité et clarté vers une nouvelle société. Cette évolution devra surmonter les obstacles posés par les dirigeants au pouvoir dans les états et sortir des tabous certaines connaissances qui contredisent les discours officiels actuels.

 Cette démarche repose sur le principe de la conciliation des contraires, la conciliation des trois dimensions de l'être humain : physique, intellectuelle, spirituelle. Ce thème a été développé notamment par l'écrivain Hermann Hesse. Cette démarche s’oppose à celle de la purification, voie qui a abouti aux plus grands crimes de l’humanité.

 Le lecteur est invité à suivre ce cheminement mais en toute connaissance de cause, après avoir réfléchi sur cette mise en garde de tout maître spirituel envers un postulant " mieux vaut ne pas commencer. Une fois que l'on a débuté, mieux vaut en finir. Ne vous aventurez donc pas sur le sentier de la spiritualité si vous n'en ressentez pas la nécessité."

 L'ORIGINE DU TITRE

La célébration des mystères à Éleusis a été interdite en 320 après J-c par l'empereur romain sur la demande des Pères de l'Église. Ces célébrations proviennent du temple de Dendérah, près de Thèbes. Ce temple a été le gardien des savoirs les plus anciens et des rites d'initiation des grands prêtres et des pharaons. L'empereur Auguste, initié aux mystères égyptiens, sera le dernier à restaurer ce temple. La tradition de ce savoir sera sauvegardé par Jean, Antoine, Pacôme, les pères du désert et fondateurs du mouvement cénobite, source spirituelle des premières communautés chrétiennes,  puis par le mouvement bénédictin. 

Ensemble, les héros du livre remettront en place les célébrations des mystères comme elles eurent lieu à Éleusis. Pierre et Laurie, quant à eux, iront à la source de ces célébrations, au temple de Dendérah pour restaurer la célébration de la nouvelle alliance entre Dieu et les hommes, célébration que suivaient les grands prêtres et les pharaons avant que ce rite ne soit perdu. Nouvelle alliance que Moïse réintroduisit et que Jésus paracheva à travers sa transfiguration puis sa résurrection. Cette nouvelle alliance leur permettra d'acquérir les pouvoirs du monde double, les pouvoirs de détruire et de faire mourir, à charge pour eux de transformer leur propre mort, leur passion, en sauvetage des êtres humains tyrans et criminels qu'ils auront du faire mourir pour préserver leur mouvement.

 Le lecteur comprendra assez vite que le propos ne termine pas son cours géographique à Dendérah mais qu’il est question également de retrouver la trace des survivants du dernier grand cataclysme au Pérou et en Bolivie, que le chemin qui relie la Méditerranée à la Cordillère des Andes est tracé par une étoile que les anciens appelaient la Mérica, étoile qu’à suivi à nouveau officiellement Christophe Colomb après de nombreux autres navigateurs qui connaissaient le secret des liens entre les égyptiens et les indiens de la Cordillère des Andes, secret dont l’existence est aujourd’hui prouvée par la présence de coca dans les momies égyptiennes. Mais pour ne pas compliquer ce chemin, le titre n’évoque que les derniers endroits où ce cheminement spirituel a été célébré : Éleusis et Dendérah

C'est l'empereur romain, chef alors de la chrétienté qui interdira la célébration des mystères à Éleusis car trop de chrétiens, comme avant eux, Pythagore, Platon et les gens instruits de Grèce et du bassin méditerranéen, y accouraient. Cet exemple affaiblissait le pouvoir du pape à Rome qui entendait avoir le monopole de la nouvelle religion chrétienne et ceci supposa l'interdiction de la voie initiatique individuelle. Seul l'observation des commandements de l'église compta, l'initiation personnelle selon les rites antiques ne pouvaient mener qu'à produire des concurrents sinon des groupes sectaires. Tous savent que la meilleure défense, c'est l'attaque et si de tous temps, il y a eu des sectes comme il y a eu des ignorants, des illettrés, il n'est pas acceptable de devoir considérer que toute initiation spirituelle menée en dehors des règles d'une religion mène automatiquement à une secte....et au bûcher.

Quant à Dendérah, à l'époque de Jésus, l'empereur Auguste y sera initié et finira la reconstruction du temple entrepris par les Ptolémées. Il est probable que les esséniens y envoyèrent Jésus compléter sa formation tout comme il est probable que Jean, après la mort de Jésus, y retournera pour parfaire son initiation. Les deux versions de l'Apocalypse soutiennent cette lecture des faits car rédiger un récit de l'Apocalypse démontre qu'il y a eu rencontre avec les pouvoirs des mondes supérieur et double et connaissance du dernier grand cataclysme dont la date était inscrite sur le zodiaque de Dendérah.. La double maison de vie enfouie à proximité du temple servait depuis des millénaires, de lieu à cette plus haute initiation. Isis, la mère des survivants, était la protectrice naturelle de celles et ceux qui avaient franchi leur initiation et renaissaient avec une vision nouvelle de la vie et une compréhension plus approfondie des mystères divins. Rome restaurera Dendérah alors qu'elle n'aura aucun scrupule à raser le temple de Jérusalem. Rome entretiendra la bibliothèque d'Alexandrie alors qu'un évêque chrétien l'incendiera. Mais à Dendérah, l'évêque Pacôme, suivant probablement le chemin tracé par Jean et Antoine, transcrira les règles de vie cénobite qui avaient habité ce temple millénaire. Et de ces groupes de travailleurs intellectuels et spirituels, de Dendérah, de Nag- Hammadi à côté de Dendérah, sortira en Europe le temps des cathédrales, époque brisée par la volonté criminelle d'un roi de France et jamais restaurée par la république tout aussi ignorante, dans sa prétention d'être laïque, de ce qui fait vivre et mourir un être humain quel qu'il soit. Par contre pour le droit de propriété inviolable et sacré sauf pour la nation, la constitution s'y entend un peu mieux et protège ainsi un système dans lequel les inégalités ne cessent de s'accroître au mépris de toute raison et dignité humaine. De tout ceci, un poète n'a jamais considéré qu'il était interdit d'en discuter... bien au contraire. Le travail premier d'un poète a toujours été et restera de briser les interdits posés par les minorités détentrices du pouvoir... mais son travail, s'il commence là, n'est de loin pas fini...

La trame de fond de l'histoire

La trame de fond reprend l'histoire de Jésus rapportée par Flavius Josèphe. L'instauration de la république de Gamala, les sicaires et zélotes, l'organisation de la communauté ( comme celle de Qoumran ) sur la base de la tradition égyptienne avec le chef spirituel ( Jean le Baptiste puis Jacques ) et le chef politique ( Jésus ), le choix de Jésus de désobéir à Abraham et à Moïse pour choisir sa propre voie spirituelle, sont ici transposés.

 Cette histoire des premiers évangiles comme celle du livre portent sur la tentative de changer la vie pour instaurer dans nos sociétés le message tiré de l'initiation au monde supérieur, la manière de concilier les dimensions de l'être humain avec sa vie éternelle dont son âme en est le garant.

 Au regard de notre société, les personnages du livre sont aussi condamnables que le furent les compagnons de Jésus pour les pharisiens ou les décideurs de Jérusalem. Les personnages se rencontrent dans un club échangiste, ils vivent l'amour fou, sans limites. Ils s'allient avec un groupe d'anciens qui furent plus ou moins nazis durant la guerre et qui utilisent aujourd'hui de l'argent volé par les nazis pour mener des activités en réparation de ces méfaits. Les chevaliers, commandés par un ex commandant de l'armée américaine, vont voler à l'armée américaine du matériel de guerre et l'équipement d'un centre de guerre électronique. Ils vont diriger un réseau d'agents secrets et vont faire naître une nouvelle civilisation bien plus humaniste.

 La différence avec l'histoire de Jésus, c'est qu'aujourd'hui, grâce à l'Internet, tous à travers le monde vont savoir ce qui se passe et ce que propose le mouvement des compagnons et chevaliers. Leur élimination pure et simple n'est donc plus possible et toutes les traces de cette histoire sont gardées en mémoire. Plus aucune déformation de cette histoire n'est possible. Reste la question finale : la résurrection de la chair est-elle possible ? Ce mystère est évoqué et une réponse est proposée. Nous ne suivons pas la thèse selon laquelle ce serait Thomas, le frère jumeau, Didyme en grec veut dire jumeau, qui aurait été crucifié à la place de Jésus. Nous avons lu comme d'autres cette thèse de R. Ambelain dans son livre " Jésus ou le secret mortel des Templiers ". Il est clair que Jésus a rencontré ses disciples après la crucifixion. Mais y a-t-il lieu d'expliquer ces rencontres par la résurrection de la chair ou par ce subterfuge entre deux jumeaux ? Nous utilisons nos expériences spirituelles pour proposer une lecture à nos yeux plus viable. Ce mystère est le fondement de la religion chrétienne, il est ré expliqué dans ce livre pour servir de fondement à une foi renouvelée, la foi du temps des cathédrales travaillée à Cluny, Cîteaux, Clairvaux et grâce à laquelle va se bâtir la nouvelle organisation humaine en réseau décrite dans le livre. Au temps de Jésus, alors que Dendérah restauré se prêtait à une réactualisation des initiations, il s'agissait sur la terre d'Israël de réactualiser l'oeuvre de Moïse, et Jésus a déclaré qu'il était venu pour l'achever et non pas pour la détruire. Depuis la fondation du mouvement bénédictin en l'an 500, il s'est également agi de construire un corps de savoir et de valeurs capable de permettre le développement d'une civilisation capable de marier les cultures des peuples et d'assurer la paix, le respect de la dignité humaine et l'abolition de la misère, une fois l'empire romain disparu. Ces valeurs qui placent l'être humain au coeur de l'organisation politique proviennent du plus ancien temple d'Égypte, Dendérah, et c'est aussi pour cette raison qu'il fut restauré en priorité par les empereurs romains. Poursuivre cette oeuvre civilisatrice à partir des enseignements initiatiques qui révèlent les mystères de la vie humaine et l'histoire de la vie sur terre et dans l'univers, est d'une toute autre dimension que vouloir imposer le dogme de la résurrection de la chair pour un fils de Dieu. Tous les initiés sortant des temples égyptiens avaient le titre de fils de Dieu et ils savaient qu'ils ne savaient pas définir qui est Dieu mais seulement parler des mystères de la vie et préparer les autres à entrer en contact avec eux. Dans ce roman, l'utilisation des pouvoirs surnaturels va permettre à Pierre de demander l'autorisation de revenir dans son corps dédoublé après sa mise à mort pour poursuivre avec ses amis le développement de leur mouvement. Cet acte qui prouve les capacités les plus hautes d'un initié va bien entendu décupler la foi et l'ardeur des membres du mouvement pour développer non pas un système de pouvoir mais une  organisation en réseau. Celle-ci représente l'alternative déjà utilisée à travers l'humanité pour se débarrasser des systèmes s'écroulant dans leurs incohérences et dont l'utopie, cette part irréalisable d'un système, ne motive plus personne... surtout pas un poète qui combat les utopies pour affirmer au contraire un espoir !

 Mais c'est aussi la foi brûlée sur les bûchers allumés par les moines dominicains à la suite de l'action du pape Clément V pour détruire ces connaissance sur la nature humaine de Jésus contraires aux dogmes élaborés à Rome. Il est évident que la papauté à tout à gagner par une remise en cause de ses dogmes et par la restauration de la voie initiatique dans la culture qui parle du Christ, de celui qui vit en nous et nous fait franchir la mort charnelle. Cette foi fut aussi interdite par les rois de France et semble-t-il, ignorée ou interdite, par la république française. La publication de ce livre permettrait, sur ce point, de bien vérifier " l'état des choses " et de savoir si les poètes ont de nouveau droit à la parole ( ailleurs que sur l'Internet ).

Cette trame est très discrète et c'est à travers quelques détails qu'un lecteur averti qui a lu, par exemple, des ouvrages écrit sur ce sujet par des franc-maçons, la découvrira. Elle a surtout été utile à l'auteur pour construire son récit et le lecteur peu au courant de ces faits historiques, peut ne pas la découvrir. Ce n'est d'ailleurs pas le propos essentiel de cet ouvrage. 

Nous ne suivons pas dans ce roman les questions à la mode sur la réalité humaine de Jésus : son mariage avec Marie Madeleine, ses enfants et ce qu'ils sont devenus, notamment lorsque ce groupe familial vint se réfugier sur les rivages de la Gaule Narbonnaise et de la Provence. Ce roman ne s'attarde pas sur le complot ourdi par l'église romaine pour occulter ces faits et déifier un Jésus hors de son temps. Nous n'avons pas besoin des thèses francs-maçonnes qui expliquent que c'est le frère jumeau de Jésus qui fut crucifié à sa place. Par contre nous utilisons la démarche spirituelle de Jésus ( sa transfiguration, sa résurrection, ses apparitions et son assomption ) pour montrer que ces actes sont toujours d'actualité pour un initié qui poursuit son illumination puis son évolution humaine. Par rapport à un ouvrage comme Da Vinci Code qui porte sur les aspects romanesques d'un tel complot pour occulter la vie humaine de Jésus, ce roman est l'oeuvre d'un poète qui a fait la traversée du puits de lumière et qui place les personnages de son récit dans les situations où la spiritualité donne les clés des relations avec la vie d'après la vie sur Terre. Bien au delà des histoires évènementielles, le lecteur est mis en contact avec les mystères de la vie, est mis en relation avec la présence de ce qui vit en nous et nous permet d'accéder à notre dimension éternelle dès notre vie humaine en faisant de nous des fils de Dieu ressuscités à la vie. Le lecteur assistera à la transfiguration de Pierre et de Laurie, à l'utilisation des pouvoirs surnaturels des mondes supérieur et double. Ce travail pour le moment est unique ou alors les écrits d'autres poètes sur ce thème n'ont pas passé la censure des maisons d'édition et la censure des dirigeants de nos systèmes de pouvoirs civils et religieux. Pierre et Laurie ne tentent pas d'imiter Jésus, non, ils utilisent la même démarche spirituelle initiatique telle qu'elle était pratiquée à Dendérah ou ailleurs et ils vont vivre les mêmes rencontres avec les mystères que celles décrites dans les évangiles chrétiens. C'est toute la force de ce roman et probablement aussi sa limite face à l'incompréhension d'un public tout encore assujetti  aux dogmes religieux actuels. Il est certain que ce public doit commencer par soulever le voile jeté sur la réalité humaine de Jésus et lire des ouvrages comme aujourd'hui Da Vinci Code ou comme ceux publiés il y a vingt ans ( exemple : "Jésus où le secret mortel des Templiers", dont il est question sur notre site ), avant d'être prêt à nous suivre dans ce roman.

Les questions principales posées auxquelles ce livre apporte réponses : et qui seront complétées tout au long de la vie de ce site web

* en cette fin de l'ère industrielle et matérialiste, le renouveau des mouvements en quête de spiritualité peut-il nous apporter quelque chose ? Quoi ? Qu'est-ce que l'involution puis l'évolution ? Quelles sont les relations entre spiritualité, religions, fanatisme religieux, théocratie ? 

* la seule source collective de savoir fondée sur le travail intellectuel et les sciences peut-elle continuer à organiser nos sociétés ou bien, devant ses limites et les menaces qu'elle fait courir sur notre planète, faut-il reconstruire un savoir global fondé sur la complémentarité des deux sources de savoir : la source individuelle à base d'initiation et la source collective ?

* Pourquoi est-il nécessaire d'actualiser le savoir historique et scientifique et de revisiter les tabous posés par les dirigeants passés ou actuels ? De quel savoir global avons-nous besoin pour favoriser la conciliation des trois dimensions de l'être humain : corporelle, intellectuelle, spirituelle.

 * où en est la poésie ? Quelle est la nature de sa démarche ? A quoi sert-elle ? Comment peut-elle créer un dialogue de l'âme pour l'âme et changer la vie ?

*pouvons-nous sortir de nos systèmes de pouvoir et de leurs utopies pour organiser nos sociétés en réseaux de communautés dont le travail est de produire du sacré, le mariage des cultures en cherchant l'alliance des contraires ? Cette nouvelle alliance est-elle possible  en utilisant prioritairement la première source de savoir ?

 * Comment mettre en place une économie en réseau et non marchande qui assure à chacun un statut social et une source de richesse matérielle et sociale ? Quels sont les avantages et inconvénients d'une organisation en système ainsi que d'une organisation en réseau ? Comment imbriquer ces deux modes d'organisation pour optimiser les relations humaines et sociales, maximiser la paix sociale ? ( ce sujet continuera à être développé sur ce site bien au-delà du texte de ce récit ).

 * Comment organiser les activités humaines alors que nous sommes à la fin du travail salarié ? Comment réfuter les théories des décideurs actuels qui, devant la perspective du bouleversement démographique de nos sociétés occidentales, comprennent qu’ils vont bientôt manquer de main d’œuvre pour continuer leur système d’organisation du pouvoir ? Va-t-on vers une accentuation de l’aliénation au travail ou va-t-on vers un changement d’organisation de nos sociétés qui réduit cette aliénation voire la supprime ?

  * Quels sont les fondements d’un contrat social qui assure le développement des capacités humaines à travers les dimensions physiques, intellectuelles, sexuelles et spirituelles de chacun ? Une telle organisation existe-t-elle ? Nous verrons que la plus ancienne entreprise européenne repose sur de telles règles et qu’elle a toujours su créer de la richesse voire un certain profit pour se développer.

 * Briser le monopole organisé par les états pour confisquer à leur profit l’organisation de la violence, suffit-il ? Comment comprendre les relations entre Autorité-Pouvoir-Commandement pour minimiser la violence individuelle et collective et maximiser la paix sociale ? Que signifie les paroles de Jésus, recommandant à ses disciples de vendre leur manteau pour acheter une épée s’ils n’en possèdent pas déjà une ? Que veulent dire les propos de Napoléon recommandant de mettre l’épée sous la garde du sacré ? Que signifie le choix de Voltaire de devenir trafiquant d'armes pour les insurgés du nouveau monde ? Et le choix de Rimbaud de devenir lui aussi trafiquant d'armes pour aider les indigènes de l'ancienne Nubie ? Ce poète savait lire Hérodote dans le texte, donc il connaissait l'importance historique et symbolique de cette région. Ces agissements ne sont-ils le fait que de personnages ayant perdu la raison ?  N’est-ce pas plutôt l’expression de la volonté de restaurer une organisation semblable à celle de l’Égypte antique avec sa dualité grand prêtre et pharaon ? Organisation à la base d’une civilisation six fois millénaire qui a su conjuguer l’emploi des armes produites par les hommes avec l’emploi des forces surnaturelles , comme les celtes et leur druides le firent également ?

 A travers les réponses à ces questions, le lecteur comprendra pourquoi des minorités au pouvoir continuent à lutter contre le développement de la recherche spirituelle, comment les pouvoirs permis par l'initiation au monde supérieur viennent jeter à bas les moyens militaires matériels issus de l'ère industrielle. Entre le monopole exercé par les états sur les armements et la libre circulation des chevaliers et de leurs dirigeants initiés aux pouvoirs supérieurs, il y a bien le choix d'une nouvelle civilisation ou tout au moins la redécouverte des civilisations antiques parmi lesquelles ces pouvoirs supérieurs s'exerçaient. Comment concilier ces deux mondes, notre histoire ? Où se trouve le cœur de la réponse à notre besoin essentiel de sécurité ? A notre besoin de minimisation de la violence et d'optimisation de la paix sociale ?

 Tous ces éléments de réponses ont été vérifiés. Ils ont été publiés par d'autres auteurs. Si l'idée de base est propre à l'auteur, la traduction du message, l'argumentation politique, économique et sociale, empruntent des idées publiées. C'est l'assemblage de ces données, le propos du poète qui donnent une portée plus grande au discours. Le poète n'a pas peur des mots. Il dit les choses pour voir au delà de l'horizon. L'assemblage des données et la construction transversale d'un nouveau savoir épuré de ses tabous rend possible cette nouvelle organisation. Le travail du poète a consisté à traduire le message tiré de ses expériences extrasensorielles en utilisant les éléments de savoir humain disponibles ici ou là, appartenant au passé ou en émergence aujourd'hui, ceci pour mieux décrire le passage du rêve à la réalité et favoriser le partage, le mariage des cultures, quitte à changer de paradigme, à briser des systèmes noyés dans leurs utopies pour remettre en route une organisation en réseau capable de nourrir l'espoir qui fait battre le cœur de l'humanité.

LE SOMMAIRE du livre

 Page 

1

Introduction : Pierre à la Croix des Gardes, au dessus de Cannes, l'évocation de leur histoire

7

La rencontre avec Laurie, la première fois, au club d'Amadeus et Regina

31

 la seconde rencontre, au club d'Amadeus et Regina

43

le rendez-vous chez Laurie, à Pirmasens

52

le week-end à Baden-Baden, la fondation de leur club

93

les débuts du club à Weinheim et Baden-Baden

103

le poète en conférence à Nancy, dans le lycée de Gérard et Dominique

146

la ballade au Grand Saint Bernard, la rencontre avec Arnim

195

la vie au club

205

la mort de Maud, Pierre et Laurie à Paris, leur transfiguration

237

la rencontre sur la montagne dans le massif du Mont-Blanc, les pouvoirs du monde supérieur, Cluny

252

des chevaliers au travail

255

la réunion de Strasbourg, la mise en place de leur mouvement, les justifications politiques, économiques et sociales d'une économie non marchande organisée en réseaux ( à partir de l'exemple des SEL )

302

la poursuite du travail

316

des chevaliers au combat, dans les Vosges au Struthof puis en Bosnie

346

sous un ciel si bleu si calme, Pierre et sa famille déménage à Cannes. Pierre travaille à Sophia-Antipolis, la maison de Laurie à Biot.

364

Les communautés au travail en Europe et en Californie

371

le deuxième anniversaire de leur rencontre

389

les premières difficultés : le centre communautaire, le centre de guerre électronique dérobé à la NSA

400

le troisième anniversaire à leur bancassurance à Bâle

410

sur le chemin de leur passion

427

l'expérience à Sophia-Antipolis dans la salle informatique blindée et protégée par une cage de Faraday : le poète montre les pouvoirs du monde double

429

les manoeuvres de guerre électronique

440

les retrouvailles avant le rassemblement à la clue

443

le rassemblement à la clue

452

la veillée à l'oppidum du Castelleras, près de Thorenc

475

l'initiation de Laurie aux pouvoirs du monde double

486

les combats

519

Laurie et Françoise attendent le retour de Pierre

cette pagination correspond à un format A4, celle du téléchargement. Dans le format A5 d'une publication en micro édition, le livre fait deux tomes pour un total d'environ 1025 pages.

Les principaux lieux et paysages utilisés ou cités dans le livre

 ( liste non exhaustive ) :

 * en Alsace :

- la vallée de la Bruche avec le camp nazi du Struthof, le temple romain du Donon, le mont Sainte-Odile et le mur païen, le centre de guerre électronique du fort de Mutzig

- Strasbourg, Obernai,  Wissembourg et sa région,

 * dans les alpes françaises :

- le Mont Tondu, les Chapieux au dessus de Bourg Saint-Maurice, le massif du Mont Blanc

- le Beaufortin, Les Contamines, Samoëns, Sixt

- Annecy et sa région, le plateau des Glières

 * sur la Côte d'Azur et les Alpes-Maritimes :

- Cannes et sa région, les îles, Mandelieu, La Napoule, Sophia-Antipolis, Antibes, Biot, Nice, Grasse,

- l'Esterel, Théoule

- la vallée de l'Esteron : la clue et la montagne de Charamel, l'Harpille.

- la vallée des Merveilles, la Gordolasque, le col de Tende, le vallon de Caramagne, les lacs du Sabion, le col du Viei del Bouc, le Gélas, le Mont Clapier

- la vallée de la Tinée et celle de la Vésubie, le col de la Bonette, Le refuge et le lac de la Madone de Fenestre, les lacs de Vens

- Beuil, Valberg, le Mounier, Sainte-Eurosie

 * en Allemagne :

- Baden-Baden, la Forêt-Noire, le Palatinat et Bad-Bergzabern, Dahn, Pirmasens, Neustadt,

- Karlsruhe, Heidelberg, Darmstadt, Francfort, Stuttgart, Munich et la Bavière

* en Suisse :

- Bâle, Saas-Fée : les sommets de la Weissmies et du Nadelhorn, Zermatt et Taesch et les sommets du Rimpfischorn et de l'Alphuebel, de la Dufourspitze et du Mont Rose

- le val Ferret, Bourg Saint-Pierre et l'hospice du Grand Saint Bernard, la combe de l'A

- le val d'Illiez : Champéry, les Dents Blanches, le Mont Ruant, les Dents du Midi

- le lac Majeur et Monte Verita, Ascona. Le lac de Lugano et Montagnola

 * en ex-Yougoslavie : la région de Banja-Luka, les monts Vlasic, Zagreb

* en Russie : la banlieue de Moscou en 1941 et la gare de Lobnia, le Mont Elbrouz dans le Caucase

* aux Etats-Unis : Philadelphie, Fort Mead, la Californie, Silver Creek Valley, Sun City West, la vallée de San Fernando, San Francisco, Los Angeles, Palo Alto...

* en Amérique du Sud et Centrale: la Bolivie et le lac Titicaca, le site de Tiahuanaco. Le Mexique et l'empire inca, les aztèques

* l'Atlantide et la planète bleue des anciens, la Mérica.

 * en Egypte : Thèbes, Dendérah, Louxor, Memphis, Héliopolis, les pyramides, Abousir...

Bibliographie :

( liste non exhaustive )

   - en poésie,

 sont cités et utilisés : Verlaine, Rimbaud, Baudelaire, Apollinaire, Valéry, les surréalistes, Aragon, Essenine, Mühsam et surtout Paul Eluard

 - en spiritualité, humanisme :

 Malraux : les Conquérants. Camus,

Cholokhov : Le don paisible, Ils ont combattu pour la patrie

Cholodenko : La tentation du chemin Rimbaud,

F. Capra : le Tao de la Physique,

A. David Neel : oeuvre complète,

Dr Moody : La vie après la vie, La lumière de l'au-delà

Hermann Hesse : oeuvre complète qui aspire à une civilisation idéale fondée sur un désir de conciliation et un équilibre entre spiritualité et animalité.

- sur le tantrisme :

G. Sarthoulet : La voie tantrique, P.Feuga : Tantrisme, 

Margaud Anand Naslednikov : l'art de l'extase sexuelle, 

Christine Lorand Dominique Vincent : le couple sur la voie tantrique, 

Caroline Aldred : Cosmic Sex,  

Nik Douglas et Penny Slinger : les secrets de l'extase

 - en histoire et ésotérisme :

 R. Ambelain : Jésus ou le secret mortel des templiers, Le secret de Bonaparte

G de Mahieu : les templiers en Amériques

L. Charpentier : les mystères templiers

A Slosman : Le grand cataclysme, Et Dieu ressuscita à Dendérah, la vie extraordinaire de Phytagore, Le biblion de Pythagore

B.T. Spalding : La vie des Maîtres, Ultimes paroles

R Charroux : Le livre de ses livres

P. Miquel : la seconde guerre mondiale.

J. Ziegler : la suisse, l'or et les morts,

E Schuré : les grands initiés. ( la description des cérémonies d'Eleusis faite par Schuré ne correspond pas à celle du livre qui lui s'inspire plus du rite original égyptien )

A. Koestler : Les somnambules ( pour les savants grecs et européens jusqu'à Newton )

G.Galtier : Maçonnerie égyptienne, Rose-croix et néo-chevalerie,

Schwaller de Lubicz, le roi de la théocratie pharaonique

Ch Knight & R Lomas : La clé d'Hiram, Le second Messie

J Doresse : les livres secrets de l'égypte,

Laperrousaz : les manuscrits de la mer morte, M. Burrows : les manuscrits de la mer morte...

David Guerdon : Rimbaud, la clef alchimique

 - pour le conflit en ex-Yougoslavie :

 R Gutman : Bosnie, témoin du génocide.

Médecins du Monde : C Boulanger, B Jacquemart, Ph Granjon : l'enfer yougoslave

 - pour la guerre secrète :

 A Read & D Fischer : Opération Lucy

F Calvi & Th Pfister : L'oeil de Washington ( pour le logiciel Promis ),

J-J Cécile : Le renseignement français à l'aube du XXI ème siècle,  pour les centres de guerre électronique

 - en économie, gestion : ( liste non exhaustive )

 J. Rifkin : la fin du travail. J. Nikonoff : Chômage, nous accusons.  G.Aznar : Emploi, la grande mutation

R Blake et J Mouton : la 3ème dimension du management

R Helderlé, W Romieux : Intranet : information et pouvoir partagés...

Jean-Louis Laville : une troisième voie pour le travail.   Jacques Freyssinet : le chômage

Les personnages principaux

Pierre

35 ans, marié à Françoise, 2 enfants. Il est poète depuis toujours, a publié un recueil de poésie une fois qu'il avait arrêté d'écrire.

 Il a vécu sa jeunesse dans une vallée vosgienne du versant alsacien. Il fût coureur cycliste, skieur de fond en compétition puis étudiant à Strasbourg. Il est lauréat de la Faculté de droit de Strasbourg. Il travaille comme Responsable Ressources Humaines et vit les transformations économiques et sociales de ses entreprises.

 A l'occasion d'une soirée dans le club pour couples d'Amadeus et de Regina, en Allemagne, il va rencontrer Laurie et d'autres couples avec lesquels il va fonder un club puis un mouvement correspondant à une économie non marchande en réseaux. Il va développer sa place de poète dans le groupe et aider les autres sur leur cheminement spirituel. Lui-même va trouver la voie de la triple initiation. Il utilisera les pouvoirs du monde double, comme les druides ou les pharaons le faisaient, lorsque leur mouvement sera attaqué par les dirigeants de la société industrielle et par ceux des systèmes politiques économiques et sociaux qui refuseront de voir leurs intérêts se perdre devant le succès de cette nouvelle organisation. A la suite des combats, il s'exposera à la capture par la police et les mercenaires ennemis. Il veut être mis à mort pour pouvoir utiliser ses pouvoirs et ressusciter. C'est le sens donné à la mort de son corps charnel afin d'accomplir son devoir d'initié, après avoir utilisé les forces destructrices du monde double et afin de sauver ainsi tous ceux qui ont péri dans les combats. Entre le rite funéraire des pharaons et la passion de Jésus, Pierre cherchera sa voie pour assurer le développement de leur mouvement et changer la vie par delà sa mort.

 Laurie

28 ans, mariée à Dan. Elle est la fille d'un ancien commandant de commando OSS de la seconde guerre mondiale qui eut ensuite un travail de journaliste et chroniqueur. Après des études de psychologue, elle retourna à Philadelphie suivre ses parents en retraite. Elle devint surogate et anime des thérapies à base de travaux pratiques sexuels. Elle rencontre Dan, le suit en Allemagne, à Pirmasens, dans le Palatinat et est engagée comme psychologue dans le service de santé de l'armée américaine dans un hôpital du Palatinat et à Wiesbaden. Elle s'occupe des personnes victimes de torture, de prise d'otage puis des victimes de la guerre de Bosnie débarquées sur la base de Ramstein.

 Elle est une pratiquante du tantrisme et dans sa rencontre avec Pierre, elle va rechercher avec le poète les clés de l'initiation au monde supérieur. Elle va devenir la muse du poète, sa shakti et le pousser à poursuivre son évolution d'initié. Elle connaîtra la transfiguration de leur couple puis Pierre l'initiera aux pouvoirs du monde double. Elle restera pour diriger sur le plan spirituel le mouvement lorsque Pierre décidera de suivre son destin.

 Dan

32 ans, le mari de Laurie. Il est officier américain, sorti de West-Point. Il dirige une groupe chargé de logistique et supervisant les magasins de fournitures militaires et de munitions enfouis dans la forêt du Palatinat. C'est un amateur de ski et d'hélicoptères. Il est membre d'un club de collectionneurs en Hollande, près d'Aix-la Chapelle qui possède plusieurs hélicoptères déclassés, des Huey.

 Il va créer le groupe des chevaliers formés au départ d'autres amis militaires de diverses nationalités. A la mort d'Arnim, il dirigera la troupe des chevaliers avec Anke.

 Frantz

 26 ans, marié à Anke, habite Karlsruhe. Après des études d'économie et de gestion, il travaille dans une banque. Il aime la musique et les randonnées en montagne ainsi que tout ce qui touche à l'ésotérisme. Couple très libre avec Anke, ils vont participer à des soirées particulières organisées par un groupe d'anciens et l'argent récolté sera proposé à leurs amis pour fonder leur propre club. Frantz en sera le trésorier. 

Anke

 26 ans, mariée à Frantz. Grande, blonde aux yeux bleus, garçonne, c'est une sportive accomplie. Après des compétitions en athlétisme et en demi-fond, elle a fait du ski de fond et des courses de masse et pratique la randonnée dans les alpes et l'alpinisme avec Frantz. Elle est professeur d'éducation physique et monte sa salle de danse et de musculation. Naturiste libertaire comme Frantz, elle a participé avec succès à des concours érotiques et à des soirées spéciales mais refuse de jouer dans des productions pornographiques. C'est une mystique qui cherche autre chose et avec Frantz, son but est de fonder un club pour couples libérés qui ont compris qu'au delà de l'amour, il y a un autre partage d'émotions et de sensibilité possible.

 Anke va s'investir totalement dans le club puis le mouvement avec Laurie, Frantz et les autres. Liée par des liens profonds à Arnim, elle va lui succéder à sa mort pour diriger le service de renseignement et des actions spéciales de leur mouvement. Elle animera leur réseau d'agents secrets et organisera la défense contre leurs adversaires.

 Sepp

45 ans, marié à Sandra, 3 enfants, vit à Mannheim et est ingénieur électronicien. Il travaille à l'ESOC de Darmstadt et s'occupe du suivi des satellites. C'est un naturiste libertaire qui va découvrir qu'au delà des seules rencontres dans des clubs échangistes, il y a une possibilité de changer sa vie et de bâtir une entreprise qui corresponde bien mieux à ses aspirations. Il va se charger des télécommunications et des intranets dans leur mouvement. Jovial et blagueur, il va poursuivre son travail et diriger les équipes d'informaticiens et d'électroniciens du mouvement pour mettre en oeuvre les moyens logistiques de traitements des données ainsi que les centres de guerre électronique.

Sandra

42 ans, mariée à Sepp. Elle est négociatrice dans l'immobilier. Elle va abandonner son rêve de créer sa propre agence pour s'occuper des locaux et de moyens matériels de leur club puis elle dirigera l'équipe chargé de ces questions dans leur mouvement.

 Werner

45 ans, 2 enfants, marié à Barbara. Docteur en chimie, il travaille à Bâle. Son couple est ami de longues dates de celui de Sepp et Sandra. Lui aussi va suivre le groupe et apporter son savoir-faire en management et prise de décision. Il va aider Sepp dans le développement des intranets.

 Barbara

42 ans, mariée à Werner. Alsacienne et haut-rhinoise, après des études de Droit à Strasbourg, elle travaille dans une assurance à Bâle où elle rencontre Werner. Elle va développer la mutuelle de bancassurance du mouvement, en reprenant l'exemple des fondateurs de la société industrielle de Mulhouse, entre autre de Koechlin, le fondateur de la SACM devenue société mère d'Alsthom, d'Alcatel et de ce qui fut la CGE.

 Cette mutuelle sera le pivot de leur organisation économique regroupant des SEL, une bourse et les diverses activités de production et d'échanges sur leurs intranets ou dans leurs maisons communes. C'est à Bâle que les chevaliers se replieront après les combats de la clue.

 Gérard

40 ans, 1 enfant. Professeur en Economie-Gestion à Nancy. Déçu par son métier, il va s'engager pleinement dans le mouvement en apportant son savoir et sa pédagogie. Il va s'occuper directement du nouveau centre communautaire dans le Beaujolais près de Lyon et il va développer sur leurs intranets les forum-expert pour démultiplier les possibilités de formation parmi les membres du mouvement.

 Il va s'opposer à Pierre car il croit que leurs idées sont justes et qu'un procès public peut démontrer à l'opinion publique que leur mouvement n'est pas une secte et qu'il ne présente pas de danger pour la paix civile, qu'au contraire, leur mouvement est la suite logique de la fin de l'ère industrielle. Il n'est pas d'accord pour développer des moyens militaires et entreprendre des combats. A la fin des combats victorieux pour les chevaliers, il va mettre son projet à exécution et dénoncera Pierre à la police. Comprenant qu'après ces combats meurtriers, les décideurs adverses ne veulent pas d'un procès mais vont assassiner sommairement le poète puis vont transcrire les événements selon leurs intérêts, Gérard va se pendre. Laurie va découvrir son corps près de la maison de Pierre et les chevaliers l'emporteront. A travers cet épisode de la fin de Gérard, le lecteur retrouvera une analogie avec la fin de Judas et la trame de ce récit.

 Dominique

38 ans, mariée à Gérard. Elle est professeur de français dans le même lycée que Gérard. C'est une intellectuelle qui va rédiger la mémoire du mouvement. Elle travaillera à côté de son mari mais ne le suivra pas dans son idée d'un procès publique. Elle sera favorable à l'action des chevaliers et en rédigera l'épopée.

 Patrick

34 ans, marié à Carine, 2 enfants. Gestionnaire sous contrat civil dans les Forces Françaises d'Allemagne à Baden-Baden, il comprend que la naissance de l'Eurocorp va supprimer son poste. Il adhère à l'idée de Frantz et d'Anke et décide d'ouvrir son propre club dans une vallée vosgienne versant lorrain. Il déléguera la direction de ce club pour continuer à s'investir dans le mouvement, principalement dans la logistique de la troupe des chevaliers.

 Carine

32 ans, mariée à Patrick. Infirmière, elle va abandonner les personnes âgées dont elle s'occupe à Baden-Baden pour devenir également parmi les premiers, une permanente du club. Avec Laurie et Anke, elle animera l'école d'amour puis elle se formera aux combats pour accompagner sur le terrain les chevaliers et être leur infirmière.

 Arnim

76 ans, né en 1917 dans un village de Bavière. Son père, instituteur va lui parler des mouvements allemands de contestation de l'ère industrielle : les Wandervögel, les Naturmenschen, la colonie de Monte-Verita, l'oeuvre d'Hermann Hesse. Officier dans les Gebirgsjäger, il fera durant la seconde guerre mondiale les campagnes de Norvège, de Moscou, du Caucase puis gardera un col alpin donnant sur l'Italie. Avec des amis militaires, il réussira à briser la résistance de jeunes nazis dans Munich et ils ouvriront la ville aux troupes américaines.

Avec un groupe d’anciens, Arnim organise des soirées privées pour lesquelles il recrute Anke et Frantz. Troublé par Anke, il ne la quittera plus et la surveillera jusqu'à découvrir l'existence du club. Venu à la rencontre du groupe lors de la sortie au Grand Saint Bernard, Arnim se présentera , lors de la veillée à l'hospice et après avoir discuté de son passé et vérifier ses motivations, le groupe acceptera de le prendre comme membre.

 Arnim dirigera dans un premier temps le groupe des chevaliers et mettra ses relations au service de la protection du mouvement. Il formera Dan et surtout Anke à la guerre secrète. Un groupe de néo-nazis est informés par la C.I.A. et la NSA qu'Arnim à détourné un trésor de guerre nazi. Ce groupe nazi recevra l'ordre de détruire le centre de guerre électronique des chevaliers. Dans le combat, Arnim s'exposera face à un ancien camarade resté néo-nazi et sera abattu. Anke prendra sa relève.

 Maud

environ 75 ans, célibataire. Elle fut interprète auprès de l'armée américaine vers 1942 et agent secret de la France Libre. Avec son maquis de l'Ain, elle récupère le commando OSS dirigé par le père de Laurie. Elle va vivre une histoire d'amour avec le père de Laurie puis va rejoindre le corps de santé de la Première Armée française comme infirmière et participer à la libération de l'Alsace. Après la guerre, elle s'engagera à l'O.M.S. et partira soigner les peuples défavorisés à travers le monde. Pour sa retraite, elle va restaurer un vieux mas à Biot sur la Côte d'Azur.

 Maud est en train de mourir dans une clinique de Paris. Marie, la nièce de Maud en informe Laurie et sa mère. Laurie décide de venir avec Pierre accompagner les derniers instants de Maud. Celle-ci est faite chevalier tout comme l'a déjà été Laurie. Pierre s'engage avec Laurie à suivre Maud jusqu'à sa demeure d'éternité. Séparés de Maud après la traversée du puits de lumière et un premier contact avec le Verbe, Laurie et Pierre vont connaître leur transfiguration.

Romain et Claudine

17 ans, sont lycéens à Paris. Pierre et Laurie les rencontre en train de s'embrasser sous une porte cochère. Ils les invitent dans la chambre d'étudiante de Laurie et deviennent amis. Lors du départ de Maud, de Laurie et de Pierre, Romain et Claudine vont rester dans la chambre à veiller les corps. Au retour de Laurie et de Pierre, ils les verront dans leurs corps dédoublés. Ils poursuivront leur initiation avec Laurie et Pierre et lors du rassemblement à la clue, avant les combats, Laurie et Pierre les initieront aux pouvoirs du monde double. Ils resteront en Europe pour diriger le mouvement sur le plan spirituel alors que Laurie repartira aux USA pour diriger la branche américaine de leur mouvement.

Jacques : militaire dans les commandos, a fait partie des CRAPS durant la guerre du Golf et était dans Badgad, n'a pas approuvé la décision de l'armée française de quitter la ville et s'engage dans la troupe des chevaliers. Il est responsable du groupe basé à Sophia-Antipolis.

Michel : ancien chef de projet de la ceinture électronique de l'Irak face à la frontière iranienne, Pierre va le faire recruter dans l'équipe de Sepp. Il mettra au point les centres de guerre électronique des chevaliers et dirigera les manoeuvres contre la NSA.

Martha : étudiante en théologie protestante à Heidelberg, sera recrutée par Laurie et Pierre. Devenue pasteur, elle participera à la mise au point des célébrations d'Eleusis.

 

Ces personnages empruntent des traits, des idées, comportements à des personnes que l'auteur a connues mais aucune identification manifeste n'est possible. Tous sont valorisés et aucun préjudice ne pourrait être établi à leur encontre. Qu'ils pardonnent au poète d'avoir travaillé comme un romancier qui croque dans ses pages tout ce qui passe sous son nez... et avec internet, ils savent comment me joindre.

De Dendérah à Eleusis,
En l’orage d’un corps qui dort,
Maître apprend mystère d’Isis,
Pour renaître à bon port.

Tel le phare d’Alexandrie brillant de sa lumière d’or.
Elève sème ses fleurs de lys,
Pour navigateur cherchant son sort,
En la lumière de ses abysses.

D’Eleusis à Dendérah,
Au printemps des âmes en fleur.
Maître, élève franchissent le pas
Des retrouvailles à l’ombre d’un phare en pleur.

nous cherchons à savoir quel est l'auteur de ces vers, semble-t-il, anciens

auteur qui avait fait le voyage entre ces deux grands centres initiatiques spirituels.

        LA LISTE DES EPISODES DU ROMAN

lire le roman

la fiche technique du roman

bibliothèque

le plan du site

        accueil