Episode 33 : l'attaque du camp en Bosnie où Jasko fût prisonnier :

photos et liens :

 

 

Trnopolje

 

 

 

 

En 1992, la chaîne britannique ITN filme dans le camp serbe de Manjaca, un prisonnier squelettique : Slobodan Konjevic. Aussitôt la photo fait le tour des médias et la connotation avec les camps de la mort nazis envahit les esprits.

Un an plus tard un journaliste américain découvrira que Slobodan Konjevic n'était pas musulman mais serbe. Il avait été arrêté pour pillage contre la population et sa maigreur s'expliquait par le fait que pendant dix ans il avait souffert de tuberculose. Mais ceci ne rectifiera pas l'image donnée par ITN.

le camp d'Omarska

http://news.bbc.co.uk/2/hi/europe/1633582.stm

 

 

 

 

photos des Monts Vlasic où dans le roman se situe la ferme de montagne dans laquelle la grange sert de camps de prisonniers

 

autres informations sur les monts vlasic

Le mont Vlašić est une montagne située dans le centre de la Bosnie-Herzégovine, à proximité de la ville de Travnik. Son pic, nommé Paljenik, culmine à 1 933 mètres.

La montagne est un centre touristique important, notamment grâce aux infrastructures liées à la petite station de ski qui a été développée sur ses pentes, ainsi que pour les randonnées dans un cadre sauvage en été.

La température moyenne est de °C en hiver, et de 14,2 °C en été. En hiver, la couche de neige est présente durant 5 mois et peut atteindre jusque deux mètres de hauteur.

Le massacre des falaises de Korićani se réfère au meurtre de 200 hommes bosniaques, perpétré le 21 août 1992 sur les falaises de Donji Korićani (Korićanske stijene), situées sur le mont Vlašić, en Bosnie-Herzégovine. Les responsables du massacre, une unité de police de réserve serbe provenant de la ville de Prijedor (nord-ouest de la Bosnie-Herzégovine), auraient également commis d’autres crimes dans la région, dont certains contre des Serbes locaux.

 

Vue du village de Turbe, avec le mont Vlašić

En août 1992, la montagne fut le théâtre du massacre des falaises de Korićani durant la guerre de Bosnie-Herzégovine.

 

Gérard, de l'équipe fileane.com, tient à mentionner sur cette page le souvenir de deux adolescentes, élèves dans sa classe en 1996 et qui arrivaient de Bosnie pour rejoindre des membres de leur famille résidants en France depuis longtemps. L'une parlait déjà bien le français et soutenait sa camarade qui restait encore muette. Elle avait demandé à Gérard de ne pas chercher à savoir pourquoi sa camarade ne parlait pas, elle avait seulement ajouté qu'elle avait beaucoup plus souffert qu'elle. Gérard respecta cette volonté. Elles ont été des élèves au travail sérieux et appliqué, elles furent admises au baccalauréat dès le premier tour des épreuves. Puisse la vie leur être plus agréable aujourd'hui !

 

épisode 33 du roman     bibliothèque       accueil